Cinéma

XXI

Le capital au XXIè siècle de Justin Pemberton et Thomas Piketty, 2020

1h45 pour se plonger dans l’histoire du capital et la répartition des richesses du XVIIe siècle à nos jours. En jalonnant l’histoire politique et sociale le spectateur découvre la puissance du capital ainsi que les luttes ouvrières qui se sont employées à en dénoncer ses inégalités. Ce film, en rendant accessible un sujet d’actualité, nous permet d’avoir un autre regard sur le néolibéralisme et sur la mainmise des grandes sociétés aujourd’hui.

Il est aussi une excellente introduction au livre paru en 2013. Livre fruit de 15 ans de recherches, qui étudie la dynamique du rapport capital / revenu, ses conséquences qui structurent les inégalités pour arriver au XXI siècle à tenter de le réguler..

Béatrice

tolkien

Tolkien de Dome Karukoski - 20th Century Fox, 2019

John Ronald Reuel Tolkien a son film. Universitaire, romancier, passeur de mots et créateur de langages, on ne connait finalement de l’homme que la partie de sa vie durant laquelle il se dévoile au monde. Pourtant, ici, nous levons un voile sur l’origine même du personnage. Eminemment romantique, on le découvre buvant à la source de ses passions pour les langues. Y affleure l’amour inconditionnel et la camaraderie profonde et sincère, pour voir enfin surgir les spectres les plus terrifiants issus de son imaginaire, puisés dans l’horreur des tranchées, en pleine bataille de la Somme.

On termine le film avec la sensation d’être laissé en bord de page, à l’orée d’une aventure, sur les rivages de la Terre du Milieu.

Rémi

the gentleman

The gentlemen – réalisé par Guy Ritchie - M6 Vidéo,2020

Un baron de la drogue souhaite se retirer et vendre son affaire, pas si simple !

Un vrai bon film de gangsters … la teinte british, une distribution des rôles savoureuse et une mise en scène impeccable ! N’hésitez plus et replongez dans ce que Guy Ritchie sait faire parfaitement !

Dounia

maya

Maya de Mia Hansen-Love - Studio 37 - Orange, 2019.

Deux journalistes arrivent à Paris après avoir été otages de Daesh plusieurs mois.

Chacun tente de reprendre une vie "normale". Si l'un décide de témoigner et d'écrire, le personnage principal, Gabriel, part en Inde où il a vécu enfant, et où sa mère et son oncle vivent toujours.

Il reste très attentif à l'actualité au Proche Orient, et demeure préoccupé par les journalistes qui y sont restés.

Il a besoin de questionner sa mère à qui il n' a donné aucun signe de vie depuis son retour à Paris, besoin de découvrir ce pays qu'il a quitté, besoin de retrouver la maison de famille inhabitée et abandonnée.

Ce journaliste est attachant : il ne se ment pas à lui même. Ce temps c'est pour se reconstruire, loin des psychiatres qu'on lui a proposé à Paris, loin de sa compagne, loin de son père.

Il sait que ce métier de reporter c'est toute sa vie car c'est là qu'il se sent utile, sur le terrain.

Mais en Inde il rencontrera Maya une jeune indienne.

Un film tout en nuance, qui montre la difficile reconstruction d'un ex otage, tout en nous faisant découvrir l'Inde d'aujourd'hui.

Béatrice

ailes

Donne-moi des ailes de Nicolas Vannier - M6 vidéo, 2020

Un beau film familial, drôle et émouvant.

Inspirée d'une histoire vraie, un scientifique et son fils tentent de réintroduire une espèce d'oie en voie de disparition.

C'est l'occasion pour le père de tisser des liens avec Thomas, adolescent, qui vient passer quelques semaines chez lui. Thomas découvre l'extraordinaire passion de son père, et finit par se prendre d'affection pour ces oies.

Il s'agit de leur apprendre à voler afin de les amener vers le cercle polaire et qu'elles reviennent guidées par un ULM fabriqué par le père de Thomas.

L'aventure est périlleuse et ne se passe pas comme prévu.

La sauvegarde d'une espèce, les relations père/fils, la quête initiatique du fils, sans oublier les magnifiques paysages en sont les thèmes principaux.

Béatrice